Banque mondiale : 2,6 milliards de dirhams contre les catastrophes naturelles au Maroc

Un fonds qui alimentera, en cas de désastre naturel, le régime d'assurance spécial récemment activé par l'Etat.

Par

Le Maroc renforce sa protection contre les risques climatiques. Hier jeudi, le gouvernement marocain a obtenu de la Banque mondiale une ligne de 275 millions de dollars (2,6 milliards de dirhams) utilisable si une catastrophe naturelle survient dans le pays. Ces fonds alimenteront le régime de couverture contre les événements catastrophiques, entré en vigueur le 1er janvier 2020, a indiqué le ministre de l’Economie Mohamed Benchaâboun après la signature de l’accord.

Ce régime spécial, qui concerne l’ensemble de la population, couvre les titulaires d’un contrat d’assurance et octroie une allocation aux autres, à travers un fonds étatique de solidarité de 800 millions de dirhams, auquel va s’ajouter la ligne de précaution de la Banque mondiale.

Au mois d’août dernier, des inondations causées par de fortes averses dans la région de Taroudant ont entraîné la mort de sept personnes, suite à al crue subite d’un rivière à Tizert. Fin juillet 2018, non loin de Marrakech, quinze personnes périssaient à cause de l’effondrement d’un pan montagneux emporté par les pluies.

(Avec MAP)

article suivant

Tétouan : démantèlement d’une cellule terroriste affiliée à “Daech”, trois extrémistes interpellés