Un réseau de passeurs de migrants entre Gibraltar et l'Espagne a été démantelé

Les trafiquants recevaient entre 7 000 et 8 000 euros de ces migrants originaires de différentes villes du Maroc

Par

Gibraltar, autre porte de l'Europe. Crédit: Wikicommons

Un réseau accusé de faire passer des migrants marocains en Espagne via Gibraltar a été démantelé, ont annoncé le 12 janvier les polices espagnoles et du territoire britannique. Trois personnes ont été arrêtées à Gibraltar dans le cadre de cette opération lancée en novembre 2018, et 44 dans différentes provinces espagnoles. Deux de ces personnes ont été placées en détention provisoire dans l’attente d’être jugées.

Agence de hrig

Selon la police de Gibraltar, enclave située à l’extrême sud de l’Espagne, “plus de 130 citoyens marocains sont passés en Espagne” grâce à ce réseau.

Faux visas touristiques

Les trafiquants recevaient entre 7 000 et 8 000 euros de ces migrants originaires de différentes villes du Maroc à qui ils faisaient de faux visas touristiques pour le Royaume-Uni. Une fois à Gibraltar, le réseau de passeurs leur faisait traverser la frontière entre Gibraltar et l’Espagne à bord de 4×4 aux vitres teintées, immatriculés dans le territoire britannique.

Arrivés dans le sud de l’Espagne, ces migrants partaient vers d’autres zones du pays ou d’autres pays d’Europe, en payant de 500 à 700 euros supplémentaires. Selon les deux polices, le réseau a dégagé un million d’euros grâce à cette activité. Il se dédiait parallèlement à la contrebande de cigarettes.

article suivant

Mauvaise gestion à la CAF : le contexte d’une fuite (1/5)