Bousculade mortelle à Beb Sebta : Réaction de la diplomatie espagnole

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Alfonso Dastis, a souligné le 15 janvier que son gouvernement travaille "continuellement" avec le Maroc pour prévenir des situations comme celle qu’a connue le même jour le poste frontalier de Sebta, où une bousculade a une nouvelle fois causé la mort de deux "femmes-mulets".

Par

Crédit: AFP

Lors d’une conférence de presse au ministère des Affaires étrangères, le ministre a regretté cet événement et a souligné que l’exécutif de Madrid fait « tous les efforts » pour éviter que ces situations se reproduisent, rapporte l’agence de presse espagnole EFE

« Nous discutons constamment avec le Maroc, car c’est une situation insatisfaisante que nous devons améliorer, nous examinons continuellement les possibilités d’aménagement du passage frontalier et d’organisation des transits, dans le but que ces incidents ne se reproduisent plus« , a-t-il déclaré.

Deux « femmes-mulets » ont été tuées et une autre femme et un agent marocain ont été blessés à la suite d’une bousculade à Beb Sebta. Selon des sources policières espagnoles citées par l’agence EFE, la bousculade a eu lieu à 500 mètres de la frontière de Sebta, dans une zone que les Marocains utilisent pour attendre avant d’entrer en douane.

article suivant

Masques, kits de dépistage... Les États sans pitié dans la course à l’équipement