265 personnes graciées à l'occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l'Indépendance

À l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, le roi Mohammed VI a accordé sa grâce ce 10 janvier à 265 personnes condamnées par différents tribunaux du royaume, indique un communiqué du ministère de la Justice.

Par

Le roi Mohammed VI. Crédit: FADEL SENNA / AFP

A l’occasion de la commémoration de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, le roi Mohammed VI a accordé sa grâce à un ensemble de personnes condamnées par différents tribunaux du royaume. Ces personnes sont au nombre de 265 et se présentent comme suit :

Les bénéficiaires de la grâce royale qui sont en détention sont au nombre de 204 détenus se répartissant comme suit :

– Remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 204 détenus.

Les bénéficiaires de la grâce royale qui sont en liberté sont au nombre de 61 personnes se répartissant comme suit :

– Grâce sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat au profit de 12 personnes.

– Grâce sur la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende au profit de 4 personnes.

– Grâce sur la peine d’amende au profit de 45 personnes. En cette glorieuse occasion, Sa Majesté le Roi, que Dieu Le préserve, a bien voulu accorder Sa Grâce à huit détenus condamnés dans des affaires de terrorisme et ayant participé à la cinquième édition du programme “Réconciliation” (Moussalaha).

La grâce royale à l’égard de ces détenus intervient en réponse aux demandes de grâce que les concernés ont soumis au souverain, et qui n’ont obtenu l’approbation royale qu’après avoir officiellement révisé leurs orientations idéologiques, rejeté l’extrémisme et le terrorisme, exprimé leur attachement aux constantes et aux sacralités de la nation, peut-on lire dans le communiqué du ministère de la Justice.

(avec MAP)

article suivant

Le port du masque est-il obligatoire en voiture ?