Saaid Amzazi promet des indemnisations aux enseignants dans les zones reculées

Lors de la session des questions orales à la Chambre des représentants le 6 janvier, le ministre de l’Éducation nationale Saaid Amzazi a annoncé que le gouvernement travaillait sur un décret dans le but d’indemniser les enseignants exerçant dans les zones reculées.

Par

Le ministre de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, répondant aux questions orales à la Chambre des conseillers. Crédit: MAP

Le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Saaid Amzazi a déclaré ce lundi 6 janvier, lors de la session des questions orales à la Chambre des représentants, que “le gouvernement travaille sur la préparation d’un décret qui vise à indemniser les enseignants et les enseignantes qui exercent dans des zones reculées”.

La préparation de ce décret survient dans le cadre de l’application de l’article 20 de la loi-cadre relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique. Celui-ci dispose de la création d’un système spécial de motivation et d’encouragement du personnel pédagogique et administratif dans l’exercice de ses fonctions dans les zones rurales et prioritaires.

Le ministre a ainsi expliqué que le gouvernement actuel n’était pas responsable de l’arrêt du projet d’indemnisation du travail dans les zones reculées, précisant qu’il est en suspens depuis 2012. D’après Saaid Amzazi, certaines commissions ont considéré l’intégralité des provinces comme des zones reculées, ce qui a créé un imbroglio concernant les critères adoptés.

Plus de 50 000 employés du secteur de l’éducation nationale pourraient profiter de ces indemnisations si la décision est actée.

article suivant

Le Groupe OCP se voit imposer des droits compensateurs sur ses importations américaines