Achraf Hakimi et Abderrazak Hamdallah primés à Dubai

La 11e cérémonie de remise des prix Globe Soccer Awards s'est tenue ce dimanche 29 décembre à Dubaï en présence de grandes stars du ballon rond, comme Cristiano Ronaldo et Joao Felix. La soirée a connu le sacre de deux Marocains, Achraf Hakimi et Abderrazak Hamdallah.

Par

Abderrazak Hamdallah, élu meilleur joueur arabe de 2019 aux côtés de Fabio Capello. Crédit: Globe Soccer Awards

L’un joue actuellement à Dortmund, dans l’un des championnats les plus compétitifs du monde et arrive pourtant à faire des merveilles, malgré son jeune âge. Le second a réalisé la meilleure année de sa carrière, inscrivant 57 buts durant l’année 2019, sans pour autant jouer en sélection. Loin de ces petites différences de postes et de championnats, Achraf Hakimi et Abderrazak Hamdallah ont désormais un point commun : ils ont tous les deux raflé de prestigieuses distinctions lors de la 11e édition du Globe Soccer Awards, qui s’est tenu dimanche soir à Dubaï.

Hamdallah, notre Benzema à nous

Ses statistiques font d’Abderrazak Hamdallah le meilleur joueur à son poste pour l’année 2019. Abstraction faite du niveau du championnat, qui n’est certes pas la Liga, la Premier League ou encore la Bundesliga et le Calcio, l’Arabie Saoudite peut se vanter d’avoir le meilleur championnat asiatique, et compter dans ses rangs un grand nombre de stars internationales.

سلام عليكم ، أنا جد سعيد بهذه الجائزة و أشكر كل محب و كل من ساندني و أهديها لعائلتي و لفريقي و للعيبة أصحابي و لجمهور الشمس العالمي و لا أنسى مسقط رأسي مدينتي الحبيبة آسفي ❤️ و شكرا مرة أخرى 🥇

Publiée par Abderrazzaq Hamed Allah sur Dimanche 29 décembre 2019

En marquant 57 buts en 38 matchs, « l’oiseau rare » devance un certain Robert Lewandowski qui lui, a marqué 54 buts en 59 matchs avec le Bayern Munich et la sélection polonaise. La troisième position est occupée par Lionel Messi qui aura marqué 50 buts cette saison, et qui finit devant Kylian Mbappé du PSG avec ses 44 buts marqués.

Abderrazak Hamdallah remporte ainsi le titre de « meilleur joueur arabe, des championnats arabes. » De quoi lui faire oublier sa non-invitation à la cérémonie du Ballon d’Or ? Car d’après un consultant saoudien, Hamdallah « a fait mieux que Messi » cette saison.

En revanche, à cause de son attitude en sélection nationale, Abderrazak Hamdallah ne fait pas partie des plans de Vahid Halilhodzic. Le nouveau sélectionneur national a décidé de faire comme son prédécesseur, Hervé Renard en écartant le meilleur buteur d’Al Nasr.

 

" حمدالله أفضل لاعب في العالم اِلا أفضل حتى من ميسي "Vertaling: Saudische analist; "Hamdallah is de beste speler in 2019, zelfs beter dan Messi"

Publiée par 11Lions.nl sur Dimanche 29 décembre 2019

Hakimi, le TGV de la Ruhr

Récemment, il a été flashé à 36,2 km/h. Achraf Hakimi est officiellement devenu le joueur le plus rapide de l’histoire de la Bundesliga, depuis que la mesure de vitesse des joueurs a été appliquée. Prêté par le Real Madrid depuis la saison dernière, le latéral droit a énormément progressé pour devenir l’un des éléments clefs dans les plans de Lucien Favre, son entraîneur à Dortmund.

Très offensif, le jeune joueur de 21 ans a véritablement franchit un palier. Cette saison, Hakimi c’est 6 buts et 6 passes décisives en 26 matchs disputés, toutes compétitions confondues (3 buts et 7 passes décisives en 28 matchs la saison dernière). Durant ses matchs, le joueur formé au Real Madrid a évolué latéral droit, latéral gauche, ailier droit et ailier gauche. De quoi faire valoir sa polyvalence et grandement améliorer sa technique. Le fait de sortir de sa zone de confort et son poste de formation qui est arrière droit, a beaucoup fait évoluer l’international marocain, qui a donc remporté, dimanche soir à Dubaï, la prestigieuse distinction du « meilleur jeune joueur arabe. »

La même soirée a vu le couronnement de Cristiano Ronaldo, sacré « meilleur joueur de l’année ». L’anglaise, Lucy Bronze, qui évolue à l’Olympique lyonnais a remporté le prix de « meilleur joueuse de l’année », tandis que le reste des trophées a été remporté par Liverpool. Jurgen Klopp, meilleur entraîneur, Alisson Becker, meilleur gardien alors que le club récemment sacré champion du monde au Qatar a été choisi comme « club de l’année ». La pépite de l’Atlético Madrid, João Félix a remporté le titre de « révélation de l’année ».

article suivant

Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel