La viande russe, premier pas vers l'intensification des échanges Maroc-Russie ?

Un certificat sanitaire attribué le 17 décembre par l’ONSSA et les services de contrôle sanitaire russes pourrait, à terme, permettre à la Russie d’exporter de la viande bovine au Maroc. Si le volume devrait rester marginal, ce processus illustre le rapprochement qui se tisse entre le Maroc et la Russie.

Par

Twitter/ GEGAsieSepten

De la viande bovine russe bientôt dans nos assiettes ? Si plusieurs médias ont annoncé l’importation prochaine de viande bovine en provenance de Russie, suite à un communiqué des services sanitaires russes (Rosselkhoznadzor) publié le 17 décembre dernier, l’arrivée de ce produit sur le marché marocain est encore loin d’être actée. De plus, la Russie n’étant pas un producteur historique de viande de bœuf, les quantités importées devraient rester minimes.

Validation sanitaire

Le certificat vétérinaire n’est que la première étape de la chaîne des exportations. Ce n’est pas une autorisation d’exportation. Le certificat signifie que la Russie correspond aux exigences vétérinaires et sanitaires du Maroc”, relève le représentant commercial de Russie au Maroc Artiem Tsinamdzgvrishvili, contacté par TelQuel. Entendons par là un respect des normes internationales et de la réglementation…

article suivant

À Paris, les tensions à Guerguerat s’invitent place de la République