Les premiers pas de la Commission Benmoussa

Nommés le 12 décembre par le roi Mohammed VI, les 35 membres de la Commission spéciale pour le modèle de développement ont entamé leurs travaux cette semaine. 
Retour sur les premiers pas d’une instance qui suscite de nombreuses attentes.

Par

Nommés dans la soirée du 12 décembre 
par un communiqué du cabinet royal, les membres de la Commission ont tenu une première réunion le 16 décembre. Crédit: MAP

J’ai participé à plusieurs commissions internationales, toutes ont échoué. Mais je veux dire à mes enfants que j’ai vu une commission marocaine réussir”, a déclaré, lors de la séance d’ouverture de la Commission spéciale pour le modèle de développement (CSMD), l’un de ses membres. Cette phrase résume l’esprit animant l’instance. Nommés le 12 décembre, les membres ont tenu une première réunion le 16 décembre. Que s’y est-il dit ?

Rentrée des classes

“Ils ont été désignés dans le but d’avoir des avis pluriels. Tous ont des points de vue différents sur les questions de développement et cela permettra de nourrir le débat”

Les 35 membres de la Commission sont des gestionnaires reconnus issus du sérail, des chercheurs, des spécialistes des nouvelles technologies, des profils du secteur privé ou encore des artistes. Une diversité souhaitée par les initiateurs de la CSMD,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés