La World Surf League pose ses planches à Taghazout début 2020

Le 7 décembre, la World Surf League, chargée de l’organisation des principales compétitions de surf dans le monde, a annoncé une étape qualificative à Taghazout, du 25 janvier au 1er février 2020 sur le spot de la Pointe des ancres.

Par

Ramzi Boukhiam surf
Le surfeur Ramzi Boukhiam, qui représentera le Maroc aux Jeux olympiques 2020, participera également aux QS5000 à Taghazout. Crédit: Ryan Heywood/Quiksilver

La World Surf League (WSL), entreprise majeure œuvrant dans l’organisation des plus grandes compétitions de surf mondiales, a annoncé le 7 décembre l’ajout du Qualifying Series 5000 Pro Taghazout Bay au calendrier des étapes qualificatives 2020.

Du 25 janvier au 1er février prochain, “l’événement comptera dans les courses aux titres régionaux africains et européens, et accueillera les meilleurs surfeurs des deux continents”, précise la WSL.

C’est le célèbre spot de la Pointe des ancres qui verra défiler les plus grands champions. “Révélé pour la première fois dans les années 1960 par des surfeurs australiens itinérants, le spot a depuis été témoin d’une communauté toujours croissante de surfeurs appréciant son littoral”, précise la WSL sur son site.

Contacté pour l’occasion, Ramzi Boukhiam, premier surfeur marocain à s’être qualifié pour les Jeux olympiques (en 2020, première édition où le surf apparaît comme discipline) se réjouit : “C’est un événement majeur à 5000 points ! Parmi les plus grosses compétitions internationales. Il y aura de très gros surfeurs mondialement connus qui vont venir, donc c’est vraiment bien.” Il poursuit : “Il y a eu pendant quatre ans les Qualifying Series de 1500 points à Casablanca, à Anfa Place. Là, ce sera un autre niveau. Le spot est extraordinaire, donc espérons qu’il y aura de la houle.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Aradei Capital, première introduction en Bourse de l’ère Covid