Bab Darna : nouvelles arrestations, nouvelles plaintes et découverte de sociétés-écrans

Trois nouvelles arrestations ont eu lieu dans l’affaire de l’escroquerie immobilière Bab Darna, notamment celle du directeur commercial de la société. Les dernières estimations parlent d’une escroquerie à hauteur de 400 millions de dirhams.

Par

Image 3D d'appartements mis en vente par l'entreprise Bab Darna. Crédit: Bab Darna Maroc/Facebook

L’affaire d’escroquerie immobilière Bab Darna a commencé le 21 novembre dernier, après l’arrestation du président de l’entreprise, Mohamed El Ouardi, et n’en finit pas de prendre de l’ampleur.

Nouvelles arrestations et plaintes en série

L’affaire a connu de nouvelles avancées ces derniers jours, notamment avec l’arrestation du directeur commercial de Bab Darna, d’un autre commercial de l’entreprise, ainsi que d’un notaire lié à l’affaire. “Ces derniers ont été entendus par le procureur et traduits devant le juge d’instruction en état d’arrestation”, nous apprend l’avocat des parties civiles, Mourad El Ajouti. Concernant les transactions immobilières et les actes notariaux, Me El Ajouti nous apprend que “l’argent n’était pas placé chez le notaire. Les transactions se faisaient directement entre les acheteurs et la société Bab Darna. Ce dernier a été arrêté car il n’a pas respecté l’article 27 relatif à la profession de notaire, à savoir l’obligation de connaître et assurer…

article suivant

Chute de 75% du trafic autoroutier pour ADM