A Salé, le roi inaugure le Complexe Mohammed VI de Football

Le roi Mohammed VI a procédé, ce 9 décembre à Salé, à l’inauguration du “Complexe Mohammed VI de Football”, ancien Centre national de Football de Maâmoura entièrement rénové.

Par

Structure intégrée dédiée à la performance et au développement d’une pratique footballistique de haut niveau, ce complexe, réalisé par la Fédération royale marocaine de football (FRMF), “traduit la Haute sollicitude dont le Souverain n’a eu de cesse d’entourer le sport et la jeunesse, et Sa volonté d’assurer aux professionnels du football national toutes les conditions de réussite et de succès afin qu’ils puissent représenter leur pays comme il se doit”, souligne l’agence MAP.

29,3 hectares d’infrastructures

Concentré d’expertise et de savoir-faire, le Complexe Mohammed VI de Football, édifié sur un terrain de 29,3 hectares, est destiné à accueillir les équipes nationales en stage de préparation, ainsi que les équipes nationales étrangères qui désirent effectuer leurs stages de concentration au Maroc. L’ouverture de cet édifice sportif aux équipes étrangères lui permettra également de s’ériger en levier de développement du tourisme national et de promouvoir le rayonnement international du royaume.

Le nouveau complexe est doté d’infrastructures et d’équipements de pointe, conformes aux standards de la FIFA, qui en font l’un des plus importants du monde. Il abrite ainsi des résidences pour l’équipe nationale A (66 chambres et 4 suites), pour les équipes nationales U23 (3 blocs d’hébergement d’une capacité de 150 lits), U17 (45 chambres d’une capacité de 80 lits), et pour les gardiens de but (54 chambres d’une capacité globale de 98 lits).

Il comporte aussi quatre terrains de football en gazon naturel, trois terrains de football en gazon synthétique, un terrain de football couvert, un terrain de football en hybride, une salle de réathlétisation pouvant accueillir des matchs de futsal, une piscine olympique en plein air, deux courts de tennis et un terrain de Beach Soccer.

Le Complexe comprend également un Centre de médecine du sport et de la performance, de nouvelle génération, qui répond aux normes de la FIFA en la matière et dispose de salles de physiothérapie, de test d’effort, de médecine dentaire, d’ophtalmologie, de traumatologie, de psychologie, de podologie, de médecine nutritionnelle, de radiologie, d’échographie, d’électrothérapie, d’ostéodensitométrie, de cryothérapie, et d’une unité médicale mobile d’urgence.

630 millions de dirhams d’investissement

Il abrite aussi des espaces de restauration et de détente, un auditorium de 221 places construit pour être le plus modulable et flexible possible afin d’accueillir diverses manifestations (conférences ou encore projections de films), ainsi que des bâtiments administratifs.

La réalisation du Complexe Mohammed VI de Football, qui a nécessité une enveloppe de 630 millions de dirhams (MDH), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme national de mise à niveau des infrastructures du football national, qui prévoit dans son volet “Renforcement de la formation”, outre la construction de ce Complexe, l’appui à la réalisation de Centres de formation des clubs nationaux (RCA, FUS, MAT, WAC, RSB), et l’édification de cinq centres fédéraux de formation. Il s’agit du Centre régional de football implanté à Saïdia (projet en cours d’achèvement) et de quatre autres prévus à Ifrane, Ksar Lakbir, Beni Mellal et Agadir (projets en cours d’étude).

Dans son volet “Développement de la pratique du football”, cet ambitieux programme porte notamment sur la rénovation de 138 terrains de football en gazon synthétique (98 terrains achevés et 40 en cours de démarrage) et de 13 terrains en gazon naturel, dont 12 achevés et un en cours de travaux.

(avec MAP)

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Fin de la surveillance médicale pour les rapatriés de Wuhan