Trois rapports à méditer sur l’état accablant de l’éducation nationale  

YASSINE TOUMI/TELQUEL

L’enquête PISA

Classé 75e sur une liste de 79 pays, le Maroc est en queue du classement PISA. Référence internationale en matière d’évaluation des méthodes éducatives, le Programme for International Student Assessment a mesuré, en avril 2018, les capacités de 6814 élèves marocains de 179 institutions du secondaire, en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences. D’après l’enquête qui vient d’être publiée, la frange d’élèves peu performants dans les trois domaines s’élève à 60%. En lecture, la moyenne nationale marocaine est de 359 points, loin derrière la moyenne internationale de 487 points. En mathématiques et en sciences, les résultats demeurent peu édifiants, avec 368 points en mathématiques et 377 points en sciences (contre une moyenne internationale de 489 points).

Le classement PIRLS

Le classement PIRLS de l’International Association for the Evaluation of Educational Achievement, basé aux Pays-Bas, évalue l’apprentissage de la lecture dans différents pays. Publiée en janvier 2019, l’étude dévoile que le Maroc figure parmi les trois derniers pays du classement avec l’Egypte et l’Afrique du Sud. Ainsi, le royaume a obtenu dans ce…

article suivant

Prolongation de l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 10 janvier 2021