Bruno Le Maire reproche à Renault et PSA de fabriquer leurs voitures au Maroc

Le ministre de l’Economie a expliqué que la fabrication à l’étranger de modèles phares comme la Renault Clio et la Peugeot 208 portait atteinte à l’industrie et à l’emploi en France.

Par

Bruno Le Maire, ministre français de l'Économie et des Finances. Crédit: AFP

Ce modèle de développement est un échec”. Le ministre français de l’Economie a ouvertement critiqué la stratégie de délocalisation opérée par les deux principaux constructeurs hexagonaux d’automobiles, Renault et Peugeot. S’exprimant devant l’ensemble des acteurs de la filière, réunis le 2 décembre dernier lors d’une réunion de la Plateforme automobile (PFA), Bruno Le Maire s’est indigné contre le fait que leurs best-sellers respectifs soient fabriqués hors de France : la 208 à Kénitra et Bratislava (Slovaquie), et la Renault Clio à Trnava (Slovaquie).

à lire aussi

Qu’est-ce que cela veut dire ? Nous produisons et assemblons au Maroc, en Slovaquie, en Turquie pour réimporter en France à des fins commerciales. Je ne me satisfais pas d’un modèle où les deux véhicules les plus vendus en France — la Clio et la 208 — ne sont plus produits en France”, a déploré le ministre.

Une politique de relocalisation en vue ?

Alors que les constructeurs justifient ces délocalisations par un besoin de faire baisser les coûts de production, Bruno Le Maire y voit le résultat d’un double échec : “Un échec économique, car il a conduit à délocaliser notre production et à détruire des emplois. La France est le pays d’Europe qui a le plus délocalisé son industrie automobile durant la dernière décennie. Un échec écologique, car il a conduit à l’augmentation des émissions de CO2.

Pour juguler la fuite des constructeurs français à l’étranger, le ministre va lancer un comité dont la mission sera “d’évaluer, dans les mois qui viennent avec les constructeurs, les conditions pour maintenir et relocaliser l’activité en France […] et améliorer les relations entre donneurs d’ordre et sous-traitants”. Les premières recommandations sont attendues pour début 2020.

Si l’Etat français est actionnaire au sein des deux groupes, sa capacité à influer sur une politique de relocalisation reste à déterminer.

Selon une étude du journal Les Echos publiée début août, seulement 1,7 million de voitures seront produites dans l’Hexagone en 2020, soit 22 % de moins que cette année.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Chronique d'un confinement. Jour 19.