La Cour d'appel déboute Benchamach et donne raison au courant de "L'appel de l'avenir"

La cour d’appel de Rabat a finalement validé l’élection du président du comité préparatoire du 4e congrès du PAM, Samir Goudar, contrairement à la décision du tribunal de première instance datée du 9 octobre dernier. Une décision bien accueillie par le courant “L’appel de l’avenir”.

Par

La conférence de presse du clan de "L'appel de l'avenir". Crédit: Rachid Tniouni/TELQUEL

La décision de la Cour d’appel rétablit l’équité, appelle au respect des règlements intérieurs du parti et consacre la démocratie interne au sein du PAM”, déclare à TelQuel Abdellatif Ouahbi, membre du bureau politique du PAM et l’une des figures emblématiques du courant “L’appel de l’avenir”. Ce mercredi 4 décembre, la Cour d’appel de Rabat a rendu son verdict final en invalidant la décision prise par le tribunal de première instance qui s’est prononcé le 9 octobre dernier pour l’invalidation de l’élection de Samir Goudar à la tête de la commission préparatoire du 4e congrès. Le tribunal avait également invalidé toutes les décisions et les actions émanant de ladite commission préparatoire.

à lire aussi

La commission se penchera sur la préparation du 4e congrès, mais avant, il est intéressant de réconcilier les différentes composantes du parti, de tendre…

article suivant

Depuis la Côte d’Ivoire et le Sénégal, des MRE gardent le lien avec leur famille