Mohamed Ihattaren raconte les méthodes "déplacées" de la FRMF pour le convaincre de rejoindre les Lions

Mohamed Ihattaren a récemment choisi les Pays-Bas pour poursuivre sa carrière internationale, au détriment du Maroc. Le pensionnaire du PSV Eindhoven, âgé de 17 ans, a tenu à expliquer son choix, pointant une attitude inopportune de la fédération marocaine, et notamment de Fouzi Lekjaa.

Par

Fouzi Lekjaa (à droite) et Mohamed Ihattaren, lors des funérailles du père de ce dernier, le 10 octobre 2019. Crédit: DR

Le clan Ihattaren monte au créneau. En actant sa volonté d’endosser la tunique des Oranje, la sélection néerlandaise de football, Mohamed Ihattaren a mis fin, le 3 novembre, à un énième feuilleton concernant le choix d’un joueur binational et la tournure qu’il souhaite donner à sa carrière internationale. Très en vue ces derniers mois et promis à un avenir radieux, autant de raisons qui justifient les convoitises des deux sélections autour de ce joueur d’à peine 17 ans, le pensionnaire du PSV Eindhoven a jugé l’attitude de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) déplacée pendant sa réflexion. “Dès qu’ils [la FRMF, NDLR] ont profité de l’enterrement de mon père, mon estime a vite baissé, a soufflé le joueur au média néerlandais AD, lors d’une interview. Et d’ajouter : Quand on dit que la fédération marocaine a tout fait…

article suivant

Fin de la surveillance médicale pour les rapatriés de Wuhan