Sidi Harazem, omerta en eau trouble

Sidi Harazem, omerta en eau trouble

Le 9 novembre, la Fédération marocaine des droits des consommateurs (FMDC) a révélé la contamination par pseudomonas aeruginosa, une bactérie hydrique, d’une eau minérale commercialisée sur le marché. Le 11 novembre, la marque Sidi Harazem 
sort de son silence sans trop convaincre. Du côté des autorités, c’est le mutisme total.

Par

La marque Sidi Harazem a annoncé avoir procédé au retrait des lots contaminés. Motus, en revanche, sur la nature de ces lots ou le nombre de bouteilles qui ont déjà été vendues. Crédit: DR

La nouvelle s’est répandue à vive allure sur les réseaux sociaux et dans la presse après l’alerte donnée par la Fédération marocaine des droits des consommateurs (FMDC). Sans nommer la marque, celle-ci a révélé, le 9 novembre, qu’une eau minérale commercialisée à large échelle au Maroc était contaminée par une bactérie appelée pseudomonas aeruginosa, découverte par le laboratoire du ministère de la Santé à Tiznit.

C’est une bactérie naturellement présente dans notre système digestif. A priori, il ne devrait pas y avoir de problème, sauf en cas de concentration extrêmement élevée. Elle est pathogène dans certaines situations, par exemple si elle rentre dans le sang ou dans le système respiratoire”, nous explique Kamal Marhoum El Filali, chef de service des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca. Une bactérie potentiellement pathogène, donc, qui peut s’avérer dangereuse chez les personnes immunodéprimées.

L’information relative à la présence de cette bactérie dans l’eau minérale a fuité du laboratoire local du ministère de la Santé, confirmée après différents tests effectués par l’Institut national de l’hygiène (INH). Ces derniers ont révélé des résultats...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.