Industrie pharmaceutique: à qui profite le marché de l’insuline?

Industrie pharmaceutique: à qui profite le marché de l’insuline?

Le laboratoire marocain Sothema accuse son concurrent Laprophan, fourni par le géant danois Novo Nordisk, de dumping sur l’insuline. Alors que le ministère de l’Industrie a lancé une enquête, TelQuel décrypte les termes d’une bataille pour un marché de santé publique.

Par

90% de l’insuline en flacons sont fournis par le ministère de la Santé, ce qui permet aux diabétiques 
de se soigner gratuitement. Crédit: DR

Selon les projections de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le diabète pourrait devenir la principale cause de mortalité d’ici 2030. Au Maroc, il concerne plus de 2 millions de personnes. Le secteur est donc porteur, ainsi que le traitement principal : l’insuline. Le 25 octobre dernier, le ministère du Commerce et de l’Industrie a publié un avis public annonçant l’ouverture d’“une enquête de réexamen de la mesure antidumping définitive appliquée aux importations d’insuline originaires du Danemark”.

“On a prévenu le ministère que ces quantités astronomiques allaient pousser les multinationales à faire du dumping, et c’est ce qui s’est passé”

Lamia Tazi, directrice générale de Sothema

A l’origine de cette enquête, le laboratoire marocain Sothema, seul producteur local d’insuline, qui accuse son homologue danois Novo Nordisk de pratiques de dumping sur le marché national. En cause, un marché de quatre millions de flacons d’insuline remporté en 2018 par la multinationale danoise. “Le ministère de la Santé passait ses commandes en deux ou trois phases. Ils ont changé de méthode et voulu passer une seule grosse commande tous les trois ans....

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.