Face à la pénurie de Lévothyrox, patients et pharmaciens sous pression

La rupture de stock du Lévothyrox, le seul médicament utilisé dans le traitement des troubles de la thyroïde, sème la panique dans les rangs des patients. Les professionnels, quant à eux, imputent cette pénurie à un nouveau phénomène: “le surstockage du médicament chez les patients”. Témoignages.

Par

Depuis le début du mois de juillet, des milliers de patients atteints d’hypothyroïdie ou ayant subi une thyroïdectomie font face à la rupture de stock de leur traitement. Crédit: CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Chaque fois que ma boîte de Lévothyrox compte peu de comprimés, je stresse, car je sais que j’aurai du mal à me procurer ce traitement chronique et surtout indispensable pour ma survie”, témoigne Abdellah, 39 ans, dont 6 ans sous Lévothyrox, qui lui a été prescrit pour son hypothyroïdie.

“Je suis enceinte de quatre mois et sous Lévothyrox depuis plusieurs années. Tout dérèglement pourrait engendrer un retard de croissance de mon fœtus”

Hayat, 34 ans
“Quand je ne prends pas mon traitement, les symptômes de l’hypothyroïdie réapparaissent. Je me sens tout le temps essoufflé, fatigué et à court d’idées”, ajoute le jeune Casablancais. Pour Hayat, 34 ans, le problème est encore plus sérieux: “Je suis enceinte de quatre mois et sous Lévothyrox depuis plusieurs années. Ma gynécologue et mon endocrinologue m’ont tous les deux…

article suivant

Chute de 75% du trafic autoroutier pour ADM