Remaniement ministériel: les entrants

Ils devaient représenter le “sang neuf” voulu par le roi Mohammed VI, mais, finalement, très peu d’entre eux l’incarnent. Issus de la classe politique, du milieu des affaires et de la fonction publique, ils sont les nouveaux ministres du gouvernement El Othmani.

Par

Mohammed VI entouré du nouveau gouvernement, au palais royal de Rabat, le 
9 octobre. Crédit: MAP

Nadia Fettah Alaoui, la seule vraie surprise, au Tourisme

Elle incarne à elle seule la technocratisation annoncée et le “sang neuf” désiré par le roi Mohammed VI pour le remaniement ministériel acté le 9 octobre. Nadia Fettah Alaoui hérite du portefeuille du Tourisme, à l’issue d’un parcours de 22 ans dans le consulting, la finance et l’assurance. Diplômée de HEC Paris en 1994, elle débute sa carrière en tant que consultante chez Arthur Andersen, avant de gérer Maroc Invest Finance Group jusqu’en 2005, date à laquelle elle rejoint le groupe Saham. Saham vient à l’époque de racheter CNIA Assurance, et Nadia Fettah est alors la nouvelle directrice générale de la filiale, en charge du pôle support et finances. En 2010, elle accompagne – à travers Alfen Conseil – le…

article suivant

Guedra Guedra : “Décoloniser les pistes de danse en proposant une musique contemporaine loin du kitsch, de la nostalgie, de l’exotisme”