Une semaine après la faillite de Thomas Cook, l'ONMT rebondit à Paris

Dix jours après la faillite de Thomas Cook, l'ONMT tente de rebondir pendant le salon du tourisme “Top Resa” organisé à Paris, avec la signature de deux partenariats.

Par

Adel El Fakir, directeur général de l'ONMT, avec Chakib Benmoussa, ambassadeur à Paris, sur le Salon parisien “TopRésa”. Crédit: ONMT

Ce 1er octobre, le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT) Adel El Fakir et le PDG du tour-opérateur français NG Travel, Olivier Kervella, ont signé un contrat de partenariat pendant la 41e édition du salon “Top Resa”, à Paris.

L’information a été annoncée par l’ONMT le jour même dans un communiqué de presse : “Grâce à ce partenariat, le tour-opérateur prévoit une croissance de +30 % sur la destination Maroc pour l’hiver 2019-2020 par rapport à l’hiver 2018-2019.”

Cette année, nous avons envoyé 30 000 clients au Maroc. L’an prochain, grâce à ce partenariat, on espère en envoyer plus de 40 000, à la fois en séjour, en club et en circuit sur l’ensemble du Maroc” a déclaré le président directeur général de NG Travel, Olivier Kervella, interrogé lors d’un reportage d’Atlas info.

 

 

Dans son communiqué, l’ONMT annonce avoir également signé un contrat avec la compagnie Transavia pour l’hiver 2019-2020. Dès le 7 novembre prochain, la ligne aérienne directe Paris Orly-Ouarzazate sera ouverte.

La même source rappelle que “l’actualité sur le déclin de certains groupes touristiques et de compagnies aériennes est sur toutes les lèvres dans le microcosme des professionnels du secteur”, faisant implicitement référence à la faillite du tour-opérateur britannique Thomas Cook, et précise que “c’est le modèle économique de tout le secteur qui est, en effet, à l’aube d’un bouleversement sans précédent”.

NG Travel semble constituer pour l’ONMT une alternative pour compenser le risque de perte de touristes provoqué par la faillite du tour-opérateur britannique Thomas Cook annoncée le 23 septembre. Le 26, l’ONMT participait à une réunion de crise à Agadir en présence des hôteliers partenaires du voyagiste.

NG Travel est le 6e tour-opérateur français avec un chiffre d’affaires de plus de 230 millions d’euros. Le groupe fondé en 2008 propose une offre de séjours touristiques dans près de 30 destinations.

Par ailleurs, un autre contrat de partenariat liant l’ONMT à la Compagnie Transavia pour l’hiver 2019/2020 a été également signé avec comme nouveauté notamment l’ouverture, dès le 7 novembre prochain, de la ligne aérienne directe Paris Orly-Ouarzazate, à raison de deux fréquences par semaine.

“Transavia a mis en place, en 2018, 692 000 sièges vers le Maroc (+36 %) et a transporté 632 000 passagers vers le Royaume avec un taux de remplissage moyen de 91 %. Pour l’hiver 2019-2020, Transavia met en place une offre de 295 000 sièges vers le Maroc au départ de la France”, rappelle le communiqué de l’ONMT.

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

L'Institut français du Maroc lance un fonds de soutien dédié à la production de spectacle vivant