Comment le ministère de la Santé veut changer les cabinets médicaux

Une superficie minimale de 60 m², 5 salles séparées, un personnel qualifié, une liste exhaustive de matériaux et médicaments obligatoires… Voici les nouvelles normes que le ministère de la Santé souhaite imposer aux médecins du secteur privé désireux d'ouvrir leur cabinet.

Par

Le ministère de la Santé a préparé un projet d’arrêté fixant les normes des cabinets médicaux au secteur privé. Ce projet, remis à l’appréciation du Secrétariat général du gouvernement après la consultation du Conseil national de l’Ordre des médecins, vise à “fixer les normes nécessaires pour l’ouverture de tout cabinet médical dans le secteur privé”, lit-on dans le document dont TelQuel dispose d’une copie. Le texte, composé de quatre sections, décrit dans les détails ces nouvelles normes, notamment celles relatives à la construction, aux équipements médicaux et non médicaux, ainsi qu’aux ressources humaines dont doit disposer un médecin pour ouvrir son cabinet.

60 m² et cinq pièces minimum

Avant de choisir un local pour son cabinet, le médecin devra également vérifier s’il est conforme aux nouvelles normes que le ministère de la Santé souhaite instaurer. D’abord, les locaux du…

article suivant

MHE : “Nous exporterons bientôt les masques marocains vers l’Europe”