Manuels scolaires : Une rentrée sous le signe de la pénurie

Retards d’impressions, changements incessants des programmes, stock d’invendus énormes, la filière des manuels scolaires est en pleine déroute. Alors que des millions d’élèves sont privés de livres au moment de la rentrée, TelQuel a sondé des acteurs de la chaîne pour mieux comprendre.

Par

La mort du marché des manuels d'occasion a frappé de plein fouet les bourses des familles défavorisées. Crédit: MAP

En ce jeudi 5 septembre, les écoles publiques comme privées ouvrent leurs portes pour accueillir près de 8 millions d’élèves. Si la rentrée scolaire annonce la fin des vacances, elle ouvre le bal des dépenses pour les parents. Selon les estimations des professionnels du livre, la rentrée scolaire coûte aux parents entre 300 et 500 dirhams en moyenne par enfant fréquentant l’école publique. Ce coût explose lorsqu’il s’agit des 14% d’élèves du privé, et peut varier entre 1000 et 5000 dirhams suivant l’établissement. Si l’augmentation des dépenses lors de cette période s’inscrit désormais dans le rituel annuel des parents, la rentrée scolaire 2019-2020 est plutôt “exceptionnelle”. “Durant mes vingt-deux ans d’exercice en tant que libraire, je n’ai jamais assisté à une rentrée scolaire pareille”, avoue Hassan El Kamouni, président de l’Association des libraires indépendants du Maroc (ALIM)….

article suivant

Le port de masque obligatoire dès ce mardi 7 avril