Rapport du cinquantenaire: Histoire d’un projet de règne

Mohammed VI a confié à son conseiller Abdelaziz Meziane Belfkih le soin de lui dessiner un projet de règne. Un travail colossal truffé de recommandations pour le développement humain du Maroc. Récit.

Par

Le souverain accompagné de son conseiller Abdelaziz Meziane Belfkih en juin 2009. Crédit: Maradji

Le 27 juillet 2007, Mohammed VI ne cache pas son bonheur. Ce jour-là, il inaugure le port de Tanger Med I, qui accueille, pour l’occasion, “Evelyn Maersk”, l’un des plus grands porte-conteneurs au monde. Opération marketing réussie pour l’armateur danois, et son hôte, le Maroc. Le roi pressent que cette infrastructure sera l’une des réussites de son règne. Et c’est à son conseiller le plus influent de l’époque, Abdelaziz Meziane Belfkih, que le roi doit la mise en musique de sa vision pour ce port en eau profonde. Mais au moment de raccompagner le souverain vers sa voiture, le fidèle conseiller lui glisse, inquiet: “Majesté, nous n’avons encore rien fait. Il faut lancer aujourd’hui la préparation du deuxième port”. Trois ans avant d’être emporté par la maladie, Si Meziane ne se reposait toujours pas sur ses lauriers. “Dès le lendemain, il a réuni les équipes et annoncé le…

article suivant

À Aïn Sebaâ, trois élus locaux poursuivent au pénal le député RNI Hassan Benomar