Alger nomme un nouvel ambassadeur à Rabat

Alger nomme un nouvel ambassadeur à Rabat

Le président par intérim algérien Abdelkader Bensalah a nommé un nouvel ambassadeur à Rabat. Il s’agit d’Abdelaziz  Benali Cherif qui occupait jusqu'alors la fonction de porte-parole de la diplomatie algérienne. 

Par

De nombreux médias algériens annoncent ce jeudi qu’Abdelkader Bensalah, le président algérien par intérim, a procédé à la nomination de plusieurs ambassadeurs. Parmi eux, Abdelaziz Benali Cherif. Celui qui occupait jusqu’alors la fonction de porte-parole du ministère des Affaires étrangères algériennes a été nommé à la tête de l’ambassade à Rabat.

Il a auparavant occupé la fonction d’ambassadeur d’Algérie à Madagascar. A Rabat, il remplace à ce poste Mohamed Salah Dembri, en poste depuis 2009. Ce dernier est actuellement le doyen du groupe diplomatique arabe au Maroc.

On rappellera que lors de son traditionnel discours de la Marche verte, prononcé le 6 novembre 2018, le roi Mohammed VI  avait fait part de la disposition du Maroc à initier un “dialogue direct et franc avec l’Algérie sœur, afin que soient dépassés les différends conjoncturels et objectifs qui entravent le développement de nos relations”. Un appel réitéré lors du discours du trône prononcé le 29 juillet dernier, mais resté sans réponse côté algérien.

à lire aussi

A noter également que l’Algérie a pris part aux côtés du Maroc, de la Mauritanie et du Polisario aux tables rondes de Genève pour le Sahara. Les quatre parties avaient convenu de se rencontrer pour une troisième table ronde, initialement prévue pendant l’été, avant la démission de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Horst Köhler, au mois de mai dernier.

Ce changement d’ambassadeur à Rabat s’inscrit dans le cadre d’un large mouvement diplomatique chez le voisin de l’Est. Pour le Huffington Post Algérie, “le départ le plus significatif” de ce premier mouvement d’ambassadeur post-Bouteflika est celui de l’ambassadeur d’Algérie à Paris, Abdelkader Mesdoua. Ce dernier s’était fait connaitre au mois de mars 2019 suite à ses déclarations concernant la “capacité” de l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika à gouverner. De nouveaux ambassadeurs ont également été nommés pour l’Espagne, les Etats-Unis, mais aussi les Emirats arabes unis.

Depuis le mois d’avril 2019, la diplomatie algérienne est menée par Sabri Boukadoum, représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations Unies à New York entre 2010 et 2019.

article suivant

Les députés suggèrent un fonds pour appliquer les jugements contre l’Etat

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.