Guelmim-Oued Noun: Un conseil régional en état de paralysie

Alors que la MAP avait annoncé sa démission, le 13 juin, Abderrahim Ben Bouaida a démenti cette information sur Facebook, dénonçant un “complot”. Un nouveau rebondissement dans le mauvais feuilleton qui se joue au conseil de la région de Guelmim-Oued Noun.

Par

Abderrahim Bouaida réfute le fait d’avoir démissionné et appelle l’Intérieur à “prouver qu’il a personnellement déposé sa lettre”. Crédit: DR

Il aura suffi que la MAP diffuse une dépêche pour que la reprise des activités au conseil régional de Guelmim-Oued Noun revienne à l’ordre du jour. En citant une source informée, l’agence officielle annonçait, le 13 juin, que “le ministre de l’Intérieur a reçu une lettre de démission du président du conseil de la région Guelmim-Oued Noun de son poste, dans laquelle il a fait part de sa volonté de mettre fin définitivement et de manière irrévocable à sa mission à la tête de ce conseil”. La MAP assurait même que le conseil — à l’arrêt depuis début 2017, sur fond de tensions entre le président élu, Abderrahim Ben Bouaida du RNI, et l’opposition menée par Abdelwahab Belafkih de l’USFP — “sera convoqué pour élire un nouveau président et les autres membres du bureau conformément aux conditions, aux modalités…

article suivant

Transport, administrations, cafés : le pass vaccinal adopté à partir de ce jeudi 21 octobre (Officiel)