Selon Abdallah II, Mohammed VI s'est opposé au plan de paix de Kushner

Selon Abdallah II, Mohammed VI s'est opposé au plan de paix de Kushner

Après la rencontre entre Mohammed VI et Jared Kushner, la position officielle du Maroc par rapport au plan de paix du conseiller de Donald Trump n'a pas été révélée. Mais à en croire le souverain jordanien, le roi du Maroc se serait opposé aux propositions du gendre du président américain.

Par

Le roi Mohammed VI offre un iftar en l'honneur de M. Jared Kushner, Conseiller principal du Président américain Crédit: MAP

Dans le cadre d’une tournée au Moyen-Orient pour présenter son plan de paix pour le conflit israélo-palestinien, le conseiller du président américain Jared Kushner s’est tour à tour rendu au Maroc, en Jordanie et en Israël. A Rabat, le gendre de Donald Trump a notamment rencontré le roi Mohammed VI pour discuter des “évolutions et des développements que connaît la région de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient”, ainsi que du partenariat stratégique entre les Etats-Unis et le Maroc. C’est ce que se contente d’annoncer le communiqué officiel publié à l’issue de la rencontre, le 28 avril.

Mais qu’en est-il de la réaction marocaine au plan de paix américain ? Le roi Abdallah II de Jordanie a donné des éléments de réponse lors d’une réunion avec les composantes de son gouvernement, des représentants palestiniens et des représentants religieux de Jordanie dans la soirée du 3 juin. Il a indiqué qu’il rejetait le plan de paix américain, et a remercié le roi Mohammed VI pour son soutien à la position jordanienne.

La position jordanienne est la même (que celle du Maroc, NDLR). Ensemble, nous allons relever tous les défis. Je présente mes respects et mon remerciement  à mon frère et cousin, Mohammed VI, le souverain marocain. Il n’y a pas de meilleure position que la sienne par rapport à Al Qods”, a déclaré Abdallah II.

Après Rabat et Amman, Jared Kushner s’est également rendu à Jérusalem pour y rencontrer le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou. La rencontre n’a finalement pas eu lieu suite à la dissolution du parlement israélien. Les Etats-Unis présenteront les 25 et 26 juin au Bahreïn le volet économique de leur plan de paix pour le Moyen-Orient. La réunion sera boycottée par les Palestiniens.

article suivant

Faillite de Thomas Cook, menace sur le tourisme marocain ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.