Bassam El Akel, ABcédaire de la gagne

La marque de vêtements sportifs AB Sport équipera la sélection mauritanienne lors de la CAN 2019. Derrière cette grande première : Bassam El Akel, un jeune Tangérois qui croyait à sa bonne étoile.

Par

L’ultra-commerçant

Né dans les ruelles de la ville du détroit en 1986, Bassam El Akel, trente-trois ans, s’est passionné, comme beaucoup de jeunes de sa génération, pour le football et l’Ittihad de Tanger. Au moment de la naissance du mouvement des ultras au Maroc, il fonde l’Ultras Hercules. “À Tanger, les jeunes cherchaient un moyen de se défouler, de se sentir écoutés. C’était en quelque sorte ma première expérience de ‘gestion’ de groupe”, confie-t-il. Il se plonge alors dans le monde du sport et de ses passionnés. Côté études, après son baccalauréat littéraire au lycée Allal El Fassi, il choisit de faire droit. “Je n’ai pas accroché”, se remémore Bassam. Il poursuit par deux années à l’Ecole des déclarants en douane de la ville et met le pied dans les procédures d’expédition et réception de marchandises et d’import-export. C’est d’ailleurs…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés