Ali Hassan: “Il n’y a que les gens qui ne savent rien faire qui travaillent à la télévision”

RACHID TNIOUNI/TELQUEL

Smyet bak ?

Haddou.

Smyet mok ?

Fattoum.

Nimirou d’la carte ?

A200284.

Vous êtes considéré comme un monstre sacré de l’audiovisuel marocain et pourtant, depuis quelques années, on n’entend plus parler de vous. Votre mode de vie d’ermite est-il choisi ou subi?

Ni l’un ni l’autre, j’ai tout simplement été viré. Après 54 ans de loyaux services, comme on dit.

Pour quel motif?

“Moi qui adore le thé, je n’ai même pas eu droit à un verre en guise d’adieu…”

Ali Hassan, présentateur télé et radio
Posez-leur la question. Et ils n’y sont pas allés de main morte. Ils ont mis fin arbitrairement au contrat qui me liait à la boîte (SNRT, ndlr). Encore mieux, ils ont mis sept mois pour me payer ce qu’ils me devaient. Moi qui adore le thé, je n’ai même pas eu droit à un verre en guise d’adieu…

Pourquoi une telle rudesse?

Je n’en sais rien, mais je tiens à leur rappeler que je suis récipiendaire du wissam pour mérite national. Cela remplace amplement toute…

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques