David Keene, un lobbyiste pro-polisario au service d'Alger à Washington

Révélé par le président du Forum canario-sahraoui Miguel Ortiz, le recrutement de David Keene par l'Algérie fait grincer des dents. Le lobbyiste américain, connu pour ses positions pro-polisario, est aussi un proche  du conseiller du président américain à la sécurité, John Bolton.

Par

www.wikipedia.org

Alger pêche aussi dans les eaux troubles de la droite américaine pro-Trump. Le 8 mai dernier, le président du Forum canario-sahraoui, Miguel Ortiz, révélait que les autorités algériennes avaient signé un contrat d’un montant de 26.000 euros par mois avec le cabinet de lobbying américain Keene Consulting. Le cabinet appartient à David Keene, un proche du conseiller du président américain à la sécurité, John Bolton. Selon le contrat paraphé le premier novembre dernier, Keene Consulting “devra apporter une contribution de qualité à la promotion de l’image de l’Algérie tant au niveau de l’exécutif américain que du Congrès et du monde des affaires”. Selon les documents consultés par TelQuel, le contrat a été signé en octobre 2018 et prévoit une reconduction tacite chaque année. David Keene avait déjà représenté l’Algérie entre 2006 et 2007,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés