Pourquoi les arbres octogénaires du parc de la Ligue arabe ont-ils été déracinés ?

Le week-end dernier, les arbres octogénaires du boulevard Moulay Youssef dans le parc de la Ligue arabe ont été déracinés, sous les yeux de Casablancais stupéfaits. Le projet de réaménagement du parc de la Ligue arabe et la volonté de déloger les nombreux oiseaux qui avaient élu domicile dans leurs branches ont motivé ces travaux de jardinage.

Par

boulevard Moulay Youssef le 8 mai 2019 Crédit: Jeanne Fourneau

Les trous béants visibles le long du boulevard Moulay Youssef au niveau du Parc de La Ligue arabe ont provoqué de vives réactions de la part des Casablancais. Là, se tenaient des arbres octogénaires, des ficus microcarpa, importés des tropiques et plantés lors des aménagements du paysagiste Jean-Claude Nicolas Forestier qui pratiquait “la division [spatiale, NDLR] par quatre, emblème de l’architecture mondiale depuis la Mésopotamie jusqu’à aujourd’hui”, nous explique l’architecte paysagiste Rachid Haouch.

Il ajoute : “Les déraciner, c’est une destruction de la continuité historique de Casablanca. Il y a un problème de réhabilitation de la ville : on ne prend pas en compte l’héritage historique. Pourquoi ne pas avoir plutôt rendu le boulevard piéton ? Ces arbres  font partie intégrante de l’histoire de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés