Kahina Bahloul, première imame de France

A 39 ans, cette théologienne franco-algérienne engagée depuis plusieurs années pour un islam ouvert et spirituel, défend l’ouverture d’une mosquée libérale à Paris. Portrait d’une femme de foi qui n’a pas la langue dans sa poche.

Par

Son projet de mosquée inclusive lui semble nécessaire pour répondre à un besoin criant des femmes musulmanes reléguées dans les lieux de culte existants. Crédit: Lina Rhissi/TelQuel

Sa boîte mail ne désemplit pas depuis le 3 janvier 2019. C’est ce jour-là que le journal Le Monde a publié le premier article sur le projet de mosquée “inclusive” de Kahina Bahloul et son acolyte, Faker Korchane, à Paris. L’ancien journaliste reconverti en professeur de philosophie a fondé en 2017 l’Association pour la renaissance de l’islam mutazilite (ARIM), qui souhaite remettre au goût du jour cette école théologique rationaliste musulmane apparue au VIIIème siècle. Avec ce spécialiste du mutazilisme, Kahina Bahloul, doctorante en islamologie et adepte du soufisme, a imaginé la mosquée Fatima, à Paris.

à lire aussi

Je ne m’attendais pas du tout à un tel engouement”, nous confie cette femme aux longs cheveux bruns ondulés et aux yeux d’un vert particulièrement clair, quand nous la retrouvons devant une tarte au citron meringuée dans un café de la Place Saint-Michel. “Depuis cet article, ma…

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi