Le procès de 24 suspects ajourné au 16 mai

Quelques minutes après son ouverture ce jeudi, le procès des auteurs présumés des meurtres d'Imlil a été reporté au 16 mai.

Par

Le procès des assassins présumés de deux jeunes touristes scandinaves, décapitées dans les montagnes de l’Atlas au nom du groupe Etat islamique (EI), a été reporté au 16 mai quelques minutes après son ouverture jeudi à Salé.

Ce report fait suite à des demandes émanant  de la défense et de la partie civile. Selon Medias24, la grande majorité des accusés a refusé l’assistance d’un avocat. Mais l’un des suspects, Kevin Zoller, a eu recours aux services de l’avocat Said Salhi. L’assistance d’un avocat étant obligatoire, les réfractaires se sont tous vus assigner un avocat commis d’office.

Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées, égorgées et décapitées dans la nuit du 16 au 17 décembre, dans la région d’Imlil.

article suivant

À travers Maritemex, Rahal Boulgoute construira un “Centre africain d’excellence en cybersécurité”