Rita El Kadiri: “Il faut prôner une approche empirique et se détourner des motivations politiques et partisanes”

TelQuel ouvre ses colonnes à des intellectuels et des experts qui appellent à libérer l’école des griffes de l’idéologie pour sauver l’avenir de notre éducation.

Par et

Rita El Kadiri, spécialiste en éducation, diplômée en politiques publiques de l’éducation de l’université de Harvard, directrice générale de la Fondation Zakoura Crédit: TOUMI/TELQUEL

Dans toute décision relative à l’éducation de nos futures citoyens, il est primordial de minutieusement prendre en compte les impacts possibles sur les élèves et, plus généralement, les étudiants. Que l’on négocie un mauvais virage et ce sont des générations entières qui en pâtiront. Surtout lorsqu’il s’agit de stratégies politiques qui touchent l’éducation et donc la qualité des apprentissages. En outre, nous ne devons jamais perdre de vue les considérations pédagogiques qui doivent intimement s’articuler avec toute réforme portant sur l’utilisation des langues dans l’enseignement.

à lire aussi

Il existe en effet une myriade de considérations liées au développement cognitif et aux capacités d’apprentissage de l’élève. Les recherches…
article suivant

Chronique d'un confinement. Jour 19.