Mohammed Benmoussa: “Notre classe politique n’est pas animée par la volonté de faire”

En dĂ©pit des mesures entreprises par le gouvernement pour donner un coup de fouet Ă  l’économie, celle-ci s’enlise dans des taux de croissance incompatibles avec un pays qui vise l’émergence. Pour lever les blocages structurels d’une Ă©conomie Ă  bout de souffle, l’économiste Mohammed Benmoussa propose ses solutions Ă  TelQuel.

Par et

Ancien administrateur du Conseil dĂ©ontologique des valeurs mobiliĂšres et vice-prĂ©sident de l’association Damir CrĂ©dit: Fahd Merroun

Contraint Ă  la stagnation en raison d’une dynamique de production en berne, d’une fragilitĂ© atavique du tissu des TPME et d’un volume d’investissement privĂ© qui ne donne aucun signe de redĂ©collage, le Maroc bute sur un plafond de verre et s’englue dans une sĂ©quence de croissance sans emplois qui dure. Comment en est-on arrivĂ©s lĂ  et, surtout, comment en sortir? Economiste, consultant expert en politique Ă©conomique, fiscalitĂ© et finances publiques, homme d’entreprise, ancien banquier et ancien acteur du marchĂ© financier et boursier, Mohammed Benmoussa nous Ă©claire sur la profondeur du malaise qui Ă©treint l’économie marocaine.

Les chiffres d’un sondage menĂ© par la CGEM en disent long sur le pessimisme des chefs d’entreprises marocains quant Ă  l’avenir. L’atonie Ă©conomique semble se pĂ©renniser. Pourquoi?

Mohammed Benmoussa
“Le…

article suivant

Reprise des cours en présentiel : le débat qui agite la rentrée scolaire