Quels axes de coopération avec la visite du roi Felipe VI ?

Dans un entretien accordé à la MAP, le chef de la diplomatie espagnole a évoqué les axes potentiels de coopération entre le Maroc et l’Espagne alors que se prépare la visite du roi Felipe VI et de la reine Letizia. Pour Josep Borell, les discussions pourraient se concentrer sur  les « industries innovantes porteuses de valeur ajoutée ».

Par

Le roi Mohammed VI et son homologue espagnol Felipe VI. Crédit: MAP

Le roi Felipe VI et son épouse la reine Letizia sont attendus le 13 février à Rabat où ils débuteront une visite de deux jours au Maroc à l’invitation du roi Mohammed VI. S’exprimant auprès de l’agence de presse MAP au sujet de cette visite, le chef de la diplomatie espagnole, Josep Borell, a affirmé que celle-ci constitue un « nouveau jalon » dans des « relations déjà excellentes ».

Pour le ministre espagnol des Affaires étrangères, la relation avec le Maroc est une « priorité […] pour l’Espagne indépendamment des partis politiques qui sont au pouvoir ». Evoquant les opportunités de cette visite royale, le diplomate a affirmé que plusieurs axes de coopérations « notamment en matière d’industries innovantes porteuses de valeur ajoutée » pouvaient prendre forme lors de cette visite.

Il a ajouté que le développement des technologies numériques constitue également une piste pour les deux voisins, en plus des secteurs traditionnels que sont l’agriculture et le tourisme. Enfin, Josep Borrell a souligné que l’Espagne et le Maroc doivent tirer profit de leur héritage culturel et patrimonial « pour ancrer une coopération d’exception dans ce domaine et consolider la richesse culturelle unissant les deux pays ».

La visite de Felipe VI et de son épouse sera marquée par  un entretien avec le roi Mohammed VI, la signature de plusieurs accords de coopération ainsi qu’une visite du Salon de l’édition et du livre de Casablanca dont l’Espagne est le pays d’honneur cette année.

article suivant

Au large de Dakhla, l’israélien Ratio Petroleum Energy cherche du pétrole et du gaz