Amara présente sa stratégie pour le transport des voyageurs

Amara présente sa stratégie pour le transport des voyageurs

Le ministre du Transport a présenté le 9 février à Rabat les grands axes de sa stratégie quinquennale pour le secteur du transport public de voyageurs, et a invité les différentes parties prenantes à émettre leurs propositions avant sa ratification finale.  

Par

Le ministre des Transports, Abdelkader Amara. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Le ministre de l’Équipement et du Transport Abdelkader Amara semble vouloir en finir avec les problèmes du secteur du transport. Après plusieurs réunions avec les professionnels du secteur, le département des Transports a organisé le 9 février à Rabat une journée d’étude sur la restructuration du secteur du transport public de voyageurs au Maroc.

L’objectif de cette journée est double: d’abord présenter la monographie du transport public de voyageurs, ainsi que la vision et la stratégie proposée par le Ministère pour moderniser et développer le secteur, et puis inviter 250 professionnels, dans le cadre d’une démarche collaborative et consultative, à émettre leurs propositions concernant les différents axes de ladite stratégie. Cette dernière sera déclinée sous forme de contrat programme et signée par les différentes parties prenantes avant sa mise en oeuvre.

Les piliers d’un contrat-programme

Ce contrat programme, qui traduira la vision stratégique des cinq années à venir, repose sur quatre piliers. D’abord, le développement de l’arsenal juridique réglementant le secteur. Ce premier pilier est composé de 4 axes, à savoir la révision du cadre juridique du secteur, l’amendement de certaines dispositions du Code de la route, l’adaptation de la tarification du transport public de voyageurs selon les changements économiques et sociaux, et la simplification des mesures et procédures administratives.

Le deuxième pilier qui concerne la mise en place d’un référentiel de qualité de service et de sécurité dans le secteur est composé de 5 axes : l’amélioration de la qualité de services offerts aux passagers des autocars, la mise à niveau des infrastructures d’accueil, l’amélioration des conditions sociales des personnes exerçant dans le secteur, la sécurité routière, et l’encouragement de l’efficacité énergétique et le respect de l’environnement.

La mise à niveau des entreprises de transport est le 3e pilier de cette stratégie. Cette action se concrétisera à travers la mise à niveau des entreprises opérant dans le secteur du transport public de voyageurs, le renforcement des compétences et la professionnalisation des ressources humaines du secteur, le renouvellement du parc des autocars, et l’organisation des représentativités professionnelles et encouragement de leur regroupement.

Le dernier axe se rapporte à la gouvernance du secteur et s’articule notamment autour de la mise en place d’un Observatoire national du transport ainsi que d’un mécanisme national de régulation du secteur.

article suivant

Meghan Markle et le Prince Harry sont arrivés à Casablanca... avec près d'une heure de retard

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.