Une Marocaine périt dans l’incendie d’un immeuble à Paris

Une Marocaine périt dans l’incendie d’un immeuble à Paris

Une citoyenne marocaine est décédée le 5 février dans l’incendie d’un immeuble du XVIe  arrondissement de Paris. 10 personnes sont mortes et 30 autres ont été blessées lors du drame.

Par

This handout picture taken and released by the Paris firefighters brigade (BSPP) in the night of February 5, 2019 shows a fire in a building in Erlanger street in the 16th arrondissement in Paris, that killed 8 people. - A woman has been arrested over a deadly blaze that killed eight people in Paris and police are treating the fire as a possible arson attack, a prosecutor said early on February 5. (Photo by Benoît Moser / BSPP - Brigade de sapeurs-pompiers de Paris / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Benoît Moser / BSPP" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS --- Crédit: AFP

Dans la soirée du 5 février, un incendie dans un immeuble du XVIe  arrondissement de Paris a fait dix morts et plus de 30 blessés selon un bilan provisoire. Parmi les victimes figure une Marocaine âgée de 23 ans  selon un communiqué du consulat du Maroc à Paris. La représentation diplomatique est actuellement en contact avec les membres de la famille de la défunte «pour les accompagner dans cette épreuve et pour accomplir les différentes formalités à cet égard».

La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs. La principale suspecte dans cette affaire est une quadragénaire, résidant dans l’immeuble en question, qui a été immédiatement interpellée après l’incendie avant d’être admise dans une infirmerie psychiatrique. Selon le média français RTL, la femme âgée de 41 ans « tenait des propos incohérents et paranoïaques ».

Elle a été arrêtée «en état d’alcoolémie alors qu’elle tentait de mettre le feu à une voiture», précise une source policière, citée par L’Obs. La suspecte était en conflit récurrent avec l’un de ses  voisins. Une autre source policière a indiqué que plus tôt dans la soirée, une dispute a éclaté entre les deux habitants de l’immeuble nécessitant une mobilisation policière en raison de trouble du voisinage.

Selon RTL, la suspecte souffre de troubles mentaux et aurait été internée à 13 reprises lors des 10 dernières années. La même source précise qu’elle a passé près de cinq ans en hôpital psychiatrique.

article suivant

Meghan Markle et le Prince Harry sont arrivés à Casablanca... avec près d'une heure de retard

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.