Après Huelva, Yatim et Benatiq anticipent la saison agricole espagnole

Après Huelva, Yatim et Benatiq anticipent la saison agricole espagnole

Les ministres du Travail et des Affaires de la migration ont signé le 4 février une convention portant sur l'accompagnement des travailleurs saisonniers en Espagne. L'an dernier, des plaintes de saisonnières marocaines à Huelva avait démontré les lacunes en la matière.

Par

Une immigrée marocaine récoltant des fraises dans la province espagnole de Huelva (Crédit photo: AFP)

Le ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle et le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’Étranger et des Affaires de la Migration ont signé, le 4 février à Rabat, une convention de partenariat pour l’accompagnement des travailleurs saisonniers marocains en Espagne.

Signée par les ministres respectifs Mohamed Yatim et Abdelkrim Benatiq vise à améliorer la procédure d’emploi des travailleuses saisonnières dans les exploitations agricoles espagnoles, leur garantir des conditions de travail décent et établir un mécanisme de suivi tout au long de la saison agricole.

Les lacunes des mesures visant à protéger ces travailleuses saisonnières avaient été mises en lumière au printemps par 2018 par une série d’affaires dans les champs de Huelva dans le sud de l’Espagne. Dix saisonnières marocaines avaient porté plainte pour harcèlement sexuel contre leur employeur. La justice espagnole avait classé en décembre l’affaire sans suite, estimant qu’il n’y avait pas assez de preuves.

Aussi, cette nouvelle convention vise à mettre en place des moyens de coopération et de coordination entre les deux départements autour des questions relatives aux travailleurs saisonniers et renforcer les moyens pour accompagner cette catégorie et la sensibiliser sur ses droits et obligations.

Elle prévoit la mise en place d’une commission mixte pour effectuer des visites dans les exploitations agricoles, afin de suivre les conditions de travail des travailleuses saisonnières, en coordination avec les autorités espagnoles compétentes,

S’agissant de la communication et de la sensibilisation, les deux parties ont convenu d’initier des activités culturelles et un programme d’apprentissage de la langue espagnole, de mettre en place un numéro de téléphone pour l’orientation des travailleurs saisonniers et d’élaborer des brochures et des guides de sensibilisation autour des droits garantis par l’accord sur la main d’œuvre conclu entre le Maroc et l’Espagne et la convention bilatérale de sécurité sociale. Elles ont également prévu le renforcement de la coopération avec les associations de la société civile et l’association des avocats d’origine marocaine résidant en Espagne, pour le suivi de la situation juridique et le consulting.

S’exprimant à cette occasion, M. Benatiq a indiqué que la réussite de l’opération d’emploi des travailleurs saisonniers marocains en Espagne est une reconnaissance des compétences de la main d’œuvre marocaine. Il a souligné, dans ce sens, l’importance de renforcer la communication et la coordination avec la partie espagnole, afin de suivre la situation des travailleurs saisonniers et contribuer à la mise en place d’activités culturelles et ludiques et des programmes d’apprentissage de la langue espagnole pour les travailleurs saisonniers marocains, en partenariat avec la Fondation des trois Cultures à Séville.

De son côté, M. Yatim a mis en avant les différentes réunions organisées avec la partie espagnole et les visites sur le terrain d’une délégation marocaine, pour évaluer les procédures d’emploi saisonnier et examiner les conditions de travail et de séjour des travailleuses marocaines dans les exploitations agricoles de la province de Huelva, afin de promouvoir et améliorer leurs conditions de travail.

Cette convention a permis d’introduire l’aspect culturel et humanitaire à cette procédure, a-t-il fait savoir, indiquant que des changements seront apportés dès le début de la procédure de sélection jusqu’au retour des bénéficiaires à leur pays d’origine.

à lire aussi

Avec MAP

article suivant

Césarienne: Rencontre entre la CNOPS, les gynécologues, et Doukkali

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.