L’Office des changes va enquêter sur les biens immobiliers illégalement acquis à l’étranger

L’Office des changes va enquêter sur les biens immobiliers illégalement acquis à l’étranger

Hassan Boulaknadel a annoncé que ses services procéderont à une « vaste enquête » sur les biens immobiliers acquis illégalement à l’étranger par les Marocains résidant sur le territoire national. En 2017, l’Office des changes avait déjà opéré au redressement d'une assiette de plus de 2 milliards de dirhams.

Par

Hassan Boulaknadel, directeur de l'Office des changes. Crédit: Toumi/TelQuel

L’Office des changes (OC) va lancer une « vaste enquête » sur les acquisitions de biens immobiliers à l’étranger par des citoyens marocains ayant une résidence fiscale au Maroc. C’est ce qu’a révélé le directeur de l’établissement, Hassan Boulaknadel, dans un entretien publié dans l’édition du 2 janvier de L’Economiste. Le patron de l’OC y précise qu’entre 2014 et 2018, 600 dossiers de constitutions illégales d’avoirs à l’étranger ont été examinés.

« La réglementation des changes est claire, l’acquisition par des personnes qui résident au Maroc de biens immeubles à l’étranger, sans l’accord préalable de l’Office des changes, constitue une infraction », a insisté Hassan Boulaknadel faisant remarquer que les contrevenants risquent des amendes qui peuvent atteindre six fois la valeur de l’avoir constitué.

« Grâce au dispositif d’échange d’information prévu par des accords de coopération régionaux ou internationaux, l’Office des changes dispose de plus en plus de moyens pour contrôler et détecter les opérations de constitution d’avoirs à l’étranger« , note Hassan Boulaknadel, signalant que la coopération avec les autres administrations permet de traquer toute irrégularité.

Le patron de l’OC a également évoqué les résultats des enquêtes menées par ses équipes en 2017 : « L’année 2017 s’est soldée par le redressement d’une assiette de 100 millions de DH pour les personnes physiques et de 2,5 milliards pour les personnes morales ».

Dans cet entretien accordé à l’Economiste, Hassan Boulaknadel évoque également le rapport de la Global Finance Integrity selon lequel plus de 3.600 biens immobiliers en Espagne ont été acquis par des Marocains. Un chiffre qui fait des citoyens du royaume les premiers investisseurs chez nos voisins du Nord. A ce sujet, Hassan Boulaknadel a affirmé que seulement 107 de ces acquisitions avaient été faites par des Marocains non résidents en Espagne tout en précisant que ces propriétaires ne résident pas forcément au Maroc.

article suivant

Anas Doukkali démet de ses fonctions le directeur de l'hôpital provincial de Tétouan

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.