McDonald's se régale aussi sur ses marges brutes

McDonald's se régale aussi sur ses marges brutes

D'après une enquête du mensuel français Capital, la célèbre enseigne de restauration rapide réaliserait d'importantes marges brutes sur ces produits vendus en France.

Par

La célèbre enseigne de fast-foot réaliserait 76% de marge brute sur son produit phare, le Big Mac. Crédit: AFP

Quel autre emblème du capitalisme mondialisé, que les fast-food McDonald’s ? La chaîne de restauration rapide a réalisé, en France, un chiffre d’affaires annuel de 4,5 milliards d’euros en 2017. À en croire le mensuel économique français Capital, l’enseigne américaine aux quelque 37.000 restaurants disséminés dans le monde réaliserait d’importantes marges sur son marché français.

Des steaks utilisés dans les fameux Big Mac – burger phare de l’enseigne – à la sauce pour les frites en passant par le nappage des glaces McFlurry, McDonald’s réaliserait des marges brutes, dépassant bien souvent les 70% habituellement utilisés dans la restauration française.

Big Marges

D’après nos confrères de Capital, le Big Mac composés de deux steaks coûterait, par unité, 0,66 euro, emballage compris. Or, l’enseigne de Ronald McDonald’s – figure de l’enseigne – revendrait le burger dans ses franchises à un prix coûtant de 4,50 euros. Soit une marge en brut de 76%, non déduit de tous les frais, notamment de personnel. Le mensuel indique que « les deux steaks pèsent 64% du coût total du Big Mac », soit 41 centimes d’euros. Les pains reviendraient à 10 centimes, tandis que la tranche de cheddar utilisée, à 5 centimes.

Les amateurs de Menu Maxi Best Of sont coutumiers des Grandes frites présents dans la formule pour les grands appétits. Or, celles-ci constituent l’une des plus importantes marges que réalise la multinationale : 85%. Les frites sont ainsi vendus par le leader des produits à base de pommes de terre, McCain, à 1,04 euro le kilo. Pour une portion de Grande frite, le coût pour McDonald’s revient à 18 centimes d’euros. À l’unité, elle est revendue 3 euros.

Par ailleurs, on apprend que la boite de six Nuggets de poulet « coûte à McDo 44 centimes pour les six pièces, et à peines 3 centimes la boîte ». La portion de ces six morceaux de poulet panés coûte 4,45 euros en France, soit une marge brute de 80,5%. Sensiblement plus élevée, la marge des desserts glacés McFlurry M&M’s est de 81%. Alors qu’il ne coûte à l’enseigne de 34 centimes d’euros, il est revendu 3 euros 30. « Le mélange nécessaire pour réaliser cette glace coûte environ 1 euro le litre, et le mix de M&M’s pilés (18 grammes par portion) chiffre, lui, 5,80 euros le kilo », informe Capital.

Si ces chiffres ne concernent que le marché hexagonal, nulle le procédé pourrait être utilisé dans l’ensemble des pays où l’enseigne de restauration rapide est implanté.

Toujours en France, une autre enquête de L’Humanité, en mai, a cette fois mis en lumière les rentes immobilières de la multinationale. Le groupe américain tirerait ainsi davantage « d’argent de ses loyers, que de la vente de nourriture », informe le quotidien français. Ces rentes apporteraient près de 9 milliards d’euros par an, « quasiment sans frais ».

article suivant

Peut-on encore rêver d’un métro aérien à Casablanca ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.