Le BCIJ révèle une piste aérienne pour le trafic de cocaïne

Le BCIJ a découvert, le 15 décembre, une ferme à Boujdour où était entreposé du matériel devant servir à la mise en place d'une piste aérienne pour le trafic de cocaïne. Cette piste devait être exploité par un réseau criminel international.

Par

Un membre du BCIJ lors des journées portes ouvertes de la police à Marrakech, le 28 septembre 2018. Crédit: Fadel Senna/AFP

Grosse opération du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) contre un réseau international de trafic de cocaïne. Le 15 décembre, le service de sûreté a mené une opération de perquisition dans une ferme à Boujdour, à une centaine de kilomètres de Laâyoune. Cette ferme est “soupçonnée de servir de base arrière pour faciliter les opérations de stockage et de trafic de cocaïne”, selon le communiqué de la MAP.

Le BCIJ a ainsi découvert trois tonnes et 100 litres de kérosène, trois grandes pompes à carburant, deux moteurs, cinq générateurs électriques, des pièces de rechange pour les pompes, des câbles électriques et 46 conteneurs, détaille le communiqué. Ce matériel devait servir à mettre en place une piste clandestine d’atterrissage dans les environs de Dakhla, qui sera utilisé pour les opérations de trafic de cocaïne en provenance d’Amérique latine et à destination de l’Europe, le tout en transitant via le Maroc.

Cette ferme a été localisée suite à un interrogatoire avec une personne de nationalité colombienne en lien avec un réseau de trafic de drogue, et qui a été interpellée par le BCIJ, la semaine dernière. Les membres du Bureau d’investigations continuent à mener des opérations de ratissage dans les environs de Dakhla, afin de repérer les pistes susceptibles d’être utilisées par le réseau de trafic pour l’atterrissage de ses avions

Le BCIJ a saisi la semaine dernière 17 individus présumés en lien avec un réseau international de trafic de cocaïne, dont trois colombiens et deux espagnols. Durant cette opération, 1 tonne et 4 kilogrammes de cocaïne ont aussi été saisies.

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains