20 pays africains attendus pour un forum sur l’IA à Ben Guérir – Telquel.ma

20 pays africains attendus pour un forum sur l'IA à Ben Guérir

Conjointement organisé par l'UNESCO, l'OCP et l'université Mohamed VI polytechnique, un forum sur l'intelligence artificielle en Afrique se tiendra à Ben Guérir les 12 et 13 décembre prochains. Au programme de cette rencontre qui réunira au moins 400 participants : les enjeux, les risques et les retombées de l'IA dans les secteurs en développement sur le continent.

Par

Pixabay/Shutterstock

L’intelligence artificielle (IA) en Afrique mise en valeur. Coorganisé par l’UNESCO, l’OCP et l’université Mohamed VI polytechnique de Ben Guérir, un forum sur l’IA en Afrique se tiendra dans la ville du 12 au 13 décembre. Cet événement, qui aura lieu au sein de l’université, explorera les opportunités, les risques et les défis que représentent ces innovations technologiques dans le contexte africain. Au menu de ce forum : des discussions de réflexion autour de la sensibilisation à l’IA, des questions éthiques liées à l’utilisation des données privées, ou encore des débats sur l’impact de l’IA sur la société et l’économie.

Des représentants de Microsoft, sponsor du forum, des spécialistes issus des trois institutions organisatrices, ainsi que des membres de l’OCP Policy Center interviendront pour faire part de leur expertise en la matière. Ces intervenants mettront notamment en exergue les retombées de l’IA dans les secteurs de l’éducation et de la santé ainsi que dans le domaine des sciences. Ils aborderont aussi les bénéfices que peuvent apporter l’IA dans l’évolution et la modernisation des industries hydrauliques, agricoles, mécaniques et bancaires, secteurs en plein essor sur le continent africain.

Ces discussions visent à favoriser « une meilleure compréhension et une meilleure utilisation de l’IA comme levier de développement économique« , explique à TelQuel Abdoulaye Ibrahim, ingénieur de formation et chef de l’unité de l’analyse contextuelle et de la prospective, spécialiste de programme, au sein du département Afrique de l’UNESCO.

Au moins 400 participants

Abdoulaye Ibrahim, indique les motivations de l’UNESCO à l’origine de cette initiative : “L’intelligence artificielle est une thématique qui nous est très chère. Notre directrice, Audrey Azoulay, veut positionner l’UNESCO comme un véritable acteur dans le domaine. Le forum africain sera d’ailleurs suivi par un forum mondial, toujours organisé par notre organisation, au mois de février 2019”.

Une note de l’UNESCO, transmise à TelQuel par Eric Voli Bi, directeur de la communication de l’organisation onusienne, étaye à ce propos : « L’intelligence artificielle est susceptible de favoriser le bien-être social et le progrès humain dans la lignée des objectifs de développement durable des Nations unies« .

Abdoulaye Ibrahim informe également qu’une vingtaine de pays africains membres de l’UNESCO ont été conviés à participer à cette rencontre. Une invitation en vue de « garantir une meilleure compréhension des enjeux sur le continent », précise notre interlocuteur. Et d’ajouter qu’entre 350 et 400 participants (estimation temporaire) sont attendus au forum. Parmi eux, 200 personnes rattachées à l’organisation onusienne, 100 à l’OCP et près d’une centaine du côté l’université polytechnique Mohamed VI.

article suivant

Une enquête parlementaire pour déterminer les "vrais responsables" des retards des projets d'Al Hoceima ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.