Pêche: De l’or en bar – Telquel.ma

Pêche: De l'or en bar

De début novembre à fin février, la façade atlantique 
est assaillie par des nuées de pêcheurs, aguerris ou du dimanche, venus de toutes les régions du Maroc. Ils sont là pour le très 
convoité loup bar, qu’ils pêchent en dehors de la période 
légale avant de le vendre très cher.

Par

Les statistiques officielles estiment entre 100 et 150 tonnes par an les prises de loup bar et loup moucheté par la pêche artisanale. Crédit: DR

Par Majdouline El Atouabi

Sid El Abed, région de Rabat. Dans cette petite station balnéaire située dans la commune de Harhoura, à une dizaine de kilomètres au sud de la capitale, le mois de novembre est synonyme de gros trafic. A l’entrée du petit port de plaisance qui, en dehors de la période estivale, reste inanimé à longueur d’année, mobylettes, voitures et bicyclettes se font de plus en plus nombreuses. Une centaine de mètres en contrebas du large portail métallique, une foule hétéroclite donne au lieu des allures de cour des miracles.

Rigolards et concentrés à la fois, une dizaine de pêcheurs surveillent leurs cannes à pêche longues de cinq à six mètres, rivées tels des mâts face à l’océan déchaîné. La ruée vers le bar a commencé. Ce poisson, qui se rapproche des côtes début novembre, se met ainsi à la merci des hameçons des pêcheurs à la ligne, qui le pêchent en période de frai (reproduction), alors que c’est formellement interdit.

Pêcheurs de tous bords

Jeunes et moins jeunes, chômeurs et travailleurs, fonctionnaires, cadres, soldats, officiers, businessmen et éboueurs se côtoient dans une ambiance bon enfant, où les.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Une enquête parlementaire pour déterminer les "vrais responsables" des retards des projets d'Al Hoceima ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.