Le président gabonais Ali Bongo va être hospitalisé au Maroc

Hospitalisé depuis fin octobre à Riyad, suite à un accident vasculaire cérébral, le président gabonais Ali Bongo va être hospitalisé au Maroc.

Par

Le président gabonais Ali Bongo. Crédit: AFP

Suite à un « malaise« , Ali Bongo avait été hospitalisé fin octobre dernier au King Fayçal Hospital de Riyad où il avait finalement reçu des soins pour se rétablir d’un accident vasculaire cérébral. Après presque un mois d’hospitalisation en Arabie saoudite, le président du Gabon va, selon nos informations,  être hospitalisé au Maroc. Après la déferlante de fake news suscitée par l’absence d’Ali Bongo et à l’appel de l’opposition à l’instauration d’une rapide présidence par intérim, le porte-parole du gouvernement avait déclaré que « le pronostic vital » d’Ali Bongo « n’était plus engagé », et que le chef d’Etat « continuait d’exercer ses fonctions » depuis l’Arabie saoudite. Et d’assurer après un long temps de silence qu’il se trouvait « dans une phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques ». 

Modification de la Constitution

Mais, malgré le ton rassurant de la présidence de Libreville, la Cour constitutionnelle a modifié la Constitution le 14 novembre afin de faire face à « l’indisponibilité temporaire » du président Bongo. Suite à…

article suivant

Trois questions à Nizar Baraka sur la sortie de crise