Au Maroc lundi, Pedro Sanchez espère une audience royale

Au Maroc lundi, Pedro Sanchez espère une audience royale

Le chef du gouvernement espagnol effectuera le 19 novembre son premier déplacement officiel au Maroc. Outre une réunion avec Saâd-Eddine El Othmani, Pedro Sanchez a sollicité une audience royale.

Par

AFP

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, effectuera lundi 19 novembre sa première visite officielle au Maroc, depuis son arrivée au pouvoir en juin dernier. Accompagné de son ministre de l’Intérieur Fernando Grande-Marlaska, Sanchez sera reçu par son homologue marocain Saâd-Eddine El Othmani. Au Maroc, le chef de l’exécutif espagnol espère aussi rencontrer le roi Mohammed VI.

« Je me déplacerai lundi au Maroc dans le cadre d’un voyage de travail. Je me réunirais avec le Premier ministre marocain, j’ai aussi sollicité une audience avec le roi du Maroc. C’est tout ce que je peux vous dire pour l’instant», a-t-il déclaré le 16 novembre, lors d’un point de presse tenu à Antigua, au Guatemala. « Le Maroc est un pays capital pour nous, notamment en raison des questions liées à la sécurité, l’immigration et la coopération économique. La réunion qu’on aura lundi (ndlr, avec le gouvernement marocain) est importante et c’est de ces thèmes qu’on devra discuter logiquement », a précisé Sanchez.

Prévu depuis juin dernier, le voyage du chef de l’Exécutif espagnol au Maroc a été reporté à plusieurs reprises « parce que le roi du Maroc, Mohammed VI, n’a pas garanti à Sanchez de le recevoir en audience. Cette fois-ci non plus, mais Moncloa a décidé de ne plus retarder le voyage dans un pays absolument prioritaire pour la politique étrangère espagnole », souligne le journal espagnol El Mundo. « Que ce soit en termes de contrôle d’immigration, dans le conflit enkysté du Sahara (…) ou dans l’échange d’informations antiterroristes, c’est-à-dire les trois thèmes principaux de la politique étrangère marocaine, l’Espagne compte parmi les alliés les plus puissants du régime marocain », analyse de son côté EFE.

Toujours selon l’agence de presse espagnole, Pedro Sanchez a prévu de remercier le roi Mohammed VI, ainsi que son homologue marocain Saâd-Eddine El Othmani pour les efforts et l’engagement du Maroc en faveur de la lutte contre l’immigration clandestine. Le Chef du gouvernement espagnol doit également garantir au Maroc que l’Espagne restera son allié, notamment au niveau de l’UE.

Après sa visite du 19 novembre, Pedro Sanchez devra, par ailleurs, retourner au Maroc dans trois semaines pour participer à la Conférence des Nations unies sur les migrations, prévue les 10 et 11 décembre à Marrakech.

article suivant

L'Intérieur organisera les élections des instances représentatives de la communauté juive

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.