CAN 2019: Le Cameroun, l’historique bête noire du Maroc sur la scène africaine – Telquel.ma

CAN 2019: Le Cameroun, l’historique bête noire du Maroc sur la scène africaine

Le Maroc affronte ce vendredi à Casablanca une de ses bêtes noires au ballon rond: le Cameroun. Une sélection qu’il n’a jamais réussi à battre, en onze confrontations toutes compétitions confondues. Les poulains de Hervé Renard arriveront-t-ils à renverser la tendance?

Par

afp

Les Lions de l’Atlas ont rendez-vous vendredi 16 novembre (20h00) avec l’histoire. Le Maroc accueille en effet le Cameroun, sur la pelouse du Stade Mohammed V de Casablanca pour le compte de la 5ème et avant-dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. Une rencontre qui s’annonce difficile pour les poulains de Hervé Renard qui devront réaliser un exploit devant les champions africains en titre, pour assurer leur qualification.

C’est qu’en onze confrontations toutes compétitions confondues (6 victoires du Cameroun et 5 match nuls) de 1981 à 2017, le Maroc n’a jamais réussi à se défaire des Lions indomptables. « J’aime bien les challenges  et je pense que tous les joueurs qui font partie de ce groupe sont venus avec une grande motivation pour ce rendez-vous contre une immense équipe sur le continent africain », a assuré le sélectionneur français jeudi soir, lors du point de presse d’avant le match.

« C’est possible »

« Le palmarès du Maroc contre le Cameroun est encore vierge en nombre de victoires. C’est un fantastique challenge pour nous. C’est à nous de tout faire et mettre tous les ingrédients positifs pour pouvoir battre cette équipe et c’est possible« , a-t-il poursuivi.  Car depuis leur première confrontation en novembre 1981, le Maroc n’est jamais parvenu à battre la sélection des Lions indomptables. Le Maroc jouait alors son ticket de qualification pour la Coupe du monde 1982, qui a eu lieu en Espagne.

Le Cameroun avait battu la sélection nationale (0-2) au Stade municipal de Kénitra, puis à Yaoundé (2-1) lors du 4e et dernier tour des éliminatoires du Mondial. Une victoire qui avait permis au Cameroun de participer au premier Mondial de son histoire.

Huit ans plus tard, le Maroc recevait le Cameroun chez lui, au stade Mohammed V de Casablanca pour le compte de la demie-finale de CAN 1988 organisée alors par le Royaume. Là encore, le Maroc, qui rêvait de décrocher son deuxième sacre africain,  -après celui de 1976-s’inclinait sur le score de 1-0 face au Cameroun, après un but de Cyrille Makanaky. Emmenés alors par le Brésilien José Mehdi Faria, les Lions de l’Atlas finissent à la quatrième place de la compétition. Le Cameroun lui remportera cette édition en s’imposant contre le Nigéria (1-0).

Les deux équipes se retrouvent encore une fois à la CAN 1992 au Sénégal, cette fois dans la phase de groupes. Le Maroc s’incline sur le score de 1-0 face au Cameroun, fait match nul contre le Zaire (1-1) et finit dernier du groupe B avec seulement un point au tableau.

En 2009 encore, le Maroc et le Cameroun s’affrontent pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Des éliminatoires faisant également office de qualification pour la CAN 2010.  Là encore, le royaume perd son duel sur le score de 2-0, le 13 novembre 2009 à Fès.

La dernière confrontation entre le Maroc et le Cameroun date d’il y a un peu plus d’un an, en juin 2017. Conduit par Hervé Renard, le Maroc engagé dans les qualifications à la CAN 2019, prévue au Cameroun, n’a encore une fois pas réussi à vaincre les Lions indomptables.

A Yaoundé, la sélection nationale a perdu sur le score de 1-0. Le match retour du 16 novembre sera l’occasion pour les Marocains de prendre leur revanche sur les Camerounais, qualifiés d’office. Une victoire permettra surtout aux Lions de l’Atlas, deuxième de leur groupe avec 7 points, de mettre un pied au Cameroun avant leur dernier match aux éliminatoires contre le Malawi.

« La priorité pour la sélection marocaine est de se qualifier à la prochaine CAN et les joueurs ont les qualités pour poinçonner le ticket afin de ne pas jouer notre survie au Malawi », a ajouté le capitaine Mehdi Benatia.

L’entraîneur des Lions indomptables, Clarence Seedorf, a lui fait savoir que malgré la qualification déjà acquise de son équipe, il visera la victoire face aux Lions de l’Atlas. « Pour moi chaque match est un match de préparation pour la CAN 2019. Certes, nous sommes déjà qualifiés, mais on veut finir premier du groupe. Le Maroc est une équipe très forte. Ça sera un match difficile demain, mais on veut gagner« , a-t-il précisé.

article suivant

Un Gilet jaune décédé après avoir été percuté par un camion

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.