Taoufik Bouachrine va interjeter appel après sa condamnation à 12 ans de prison – Telquel.ma

Taoufik Bouachrine va interjeter appel après sa condamnation à 12 ans de prison

Condamné à 12 ans de prison ferme pour, entre autres, traite d’êtres humains et viols, le journaliste Taoufik Bouachrine entend interjeter appel.

Par

Taoufik Bouachrine Crédit: TNIOUNI/TELQUEL

Taoufik Bouachrine a décidé d’interjeter appel. C’est ce que nous apprend Me Mohamed Ziane, un de ses avocats. « On n’a pas le choix, autrement il faut accepter la condamnation avec l’espoir qu’il soit gracié un jour. On n’a pas d’autre choix que de continuer le combat », explique-t-il. Poursuivi notamment pour traite d’êtres humains, viol et tentative de viol, le directeur du Akhbar al-Yaoum et d’Alyaoum24 a été condamné dans la nuit de vendredi à samedi a douze ans de prison ferme par la chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca. Le journaliste a toujours nié les accusations portées contre lui.

S’estimant « victime d’un procès politique à cause de sa plume », le journaliste a regretté que « dans le monde arabe on ne comprenne toujours pas ce que c’est que la liberté de la presse », selon une déclaration de Mohamed Ziane à l’AFP. Me Mohammed Karout, un des avocats de la partie civile, affirme, lui, qu’il s’agit d’un dossier pénal, avec des faits et des victimes: « Il n’y a aucune relation entre exprimer des positions politiques et commettre des agressions sexuelles. »

Lors de la perquisition au siège du quotidien en février dernier, quelque cinquante vidéos montrant des actes sexuels dans le bureau de Taoufik Bouachrine. Retenus comme pièces à conviction essentielles dans le dossier, ces enregistrements constituent un « montage » selon la défense, malgré une expertise technique confirmant leur authenticité. Les avocats de Taoufik Bouachrine maintiendront-ils cette stratégie de défense en appel ? « La stratégie est la vérité, on ne peut pas la changer. Cet homme-là n’a jamais enregistré d’ébats amoureux avec qui que ce soit, il n’a jamais eu l’intention d’utiliser des enregistrements vidéo pour faire pression sur qui que ce soit. C’est la vérité », affirme Me Ziane.

article suivant

Etat d'urgence après une fusillade mortelle à Strasbourg

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.