Collecte de dons: la fin de l’anarchie? – Telquel.ma

Collecte de dons : la fin de l'anarchie ?

Ne collectera plus et ne distribuera plus de dons qui voudra. Un nouveau projet de loi vient mettre de l'ordre dans une pagaille qui dure depuis des décennies. Eclairage.

Par

Le 19 novembre 2017, quinze femmes ont péri dans une bousculade lors d'une distribution de denrées alimentaires à Boulaâlam, dans la région d'Essaouira. Crédit: Yassine Toumi/TELQUEL

Le 1er novembre, le Conseil de gouvernement adoptait un projet de loi relatif à la collecte et à la distribution de dons à des fins caritatives. Ce projet de loi, porté par le ministère de l’Intérieur et portant la signature de Abdelouafi Laftit, viendra, une fois adopté, remplacer une législation qui date de 1971. Au lieu des appels à la générosité publique, il faudra désormais parler de collecte et de distribution de dons, qu’ils soient sonnants et trébuchants ou en nature.

Mais pourquoi une telle législation, ici et maintenant ? Surtout qu’elle intervient après un discours royal, le 12 octobre à l’ouverture de la session d’hiver du parlement, où le roi a appelé à des “des politiques sociales efficaces, (et) à faciliter et encourager toute initiative solidaire, à quelque niveau que ce soit”. Mohammed VI a surtout insisté sur la “simplification des procédures susceptibles d’encourager les différentes formes de dons, d’actions bénévoles et d’œuvres caritatives et d’appuyer les initiatives sociales et les entreprises citoyennes”.

Le traumatisme Boulaâlam

La réponse nous est fournie par la note de présentation du nouveau projet de.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.