La BAD prête plus de 1,2 milliard de dirhams au Maroc pour la pérennisation de l’accès à l’eau – Telquel.ma

La BAD prête plus de 1,2 milliard de dirhams au Maroc pour la pérennisation de l'accès à l'eau

La Banque africaine de développement a accordé un prêt de 1,2 milliard de dirhams au Maroc pour financer un projet de sécurisation d'accès à l'eau à Guercif, Zagora, Al Hoceima et Tanger notamment. 2,5 millions de personnes bénéficieront ainsi d'investissements dans des stations de traitement et des réseaux d'adduction d'eau.

Par

La BAD a accorde un financement de 1,2 milliard de dirhams au royaume pour financer un projet de pérennisation de l’accès à l’eau potable. Crédit: DR

Le partenariat entre la Banque africaine de développement (BAD) et le Maroc se poursuit. Réuni le 5 novembre à Abidjan, le conseil d’administration de la BAD a accordé un financement de 117 millions d’euros (plus de 1,2 milliard de dirhams) au royaume pour financer un projet de pérennisation et de sécurisation de l’accès à l’eau potable.

« Ce projet consiste en la sécurisation de l’accès à l’eau potable dans plusieurs provinces du pays, notamment celles de Guercif, Zagora, Al Hoceima, Tanger et Beni Mellal qui comptent 2,5 millions d’habitants, grâce à de nouveaux investissements dans des stations de traitement et les réseaux d’adduction d’eau potable », indique un communiqué de la BAD.

« Garantir l’accès de tous à une eau potable de qualité est le préalable nécessaire à toute forme de développement durable. C’est pour nous une contribution stratégique », estime le directeur général de la BAD pour la région Afrique du nord, Mohamed El Azizi, lors de l’approbation du projet.

En plus de contribuer à la réalisation de la feuille de route du Programme d’urgence nationale dans le secteur de l’eau et, plus largement à l’atteinte des objectifs de développement durable en la matière adoptés par le royaume, le projet s’aligne sur les priorités du plan d’investissement 2016-2020 de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) du Maroc.

« Il s’agit là d’un projet qui contribuera à améliorer davantage les conditions de vie de millions de Marocains », a pour sa part précisé la responsable-pays de la Banque pour le Maroc, Leila Farah Mokaddem. Et d’ajouter : « Conjugué à d’autres de nos investissements dans les domaines de l’éducation, de l’agriculture ou encore de l’énergie, il permettra l’émergence de nouveaux pôles de développement ».

Le Maroc est le premier client de la BAD qui a financé 160 projets et programmes dans le royaume pour un engagement financier de plus de 10 milliards de dollars (plus de 94 milliards de dirhams). Ces financements, dont plus de 80 % sont dédiés aux infrastructures de base, couvrent différents secteurs, notamment l’énergie, l’eau, les transports, l’agriculture ainsi que le développement social.

article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.