GMT+1 : une rentrée de vacances scolaires placée sous le signe de la contestation – Telquel.ma

GMT+1 : une rentrée de vacances scolaires placée sous le signe de la contestation

Des sit-in ont eu lieu le 7 novembre dans plusieurs villes du royaume pour protester contre le maintien de l'heure d'été GMT+1 et pour appeler à revenir aux heures scolaires "normales".

Par

Après les sit-in observés dans plusieurs villes, des lycéens à Marrakech sortent le 8 novembre pour exprimer leur mécontentement contre le maintien de l'heure d'été GMT+1. Crédit: AIC Press

Une rentrée placée sous le signe de la contestation. Après les vacances scolaires de la première semaine de novembre, les élèves ont regagné les bancs des écoles en colère. Bien que le nouvel horaire scolaire (9h00-13h00, 14h00-18h00) ne soit toujours pas en vigueur, des élèves ont observé des sit-in à Casablanca, Meknès, Fès, Taroudant ou encore Inezgan pour dénoncer l’impact du maintien GMT+1. « Le mécontentement des élèves est compréhensible parce que, faute de temps, l’information ne leur est pas parvenue comme il se doit », dénonce Said Kachani, président de la Confédération nationale des parents d’élèves.

Cette problématique était d’ailleurs au cœur d’une réunion, tenue le 6 novembre via vidéoconférence, entre les ministres de l’Intérieur et de l’Éducation d’une part et les « walis des régions, directeurs des académies et responsables provinciaux » d’autre part, rapporte Al Akhbar dans son édition du 7 novembre. A cette occasion, les responsables pédagogiques ont reçu des instructions pour informer les élèves et les sensibiliser au maintien de l’heure d’été ainsi que sur la nécessité d’adapter les emplois du temps tout en « préservant la qualité de l’enseignement qu’offre l’école nationale », rapporte le quotidien.

De son côté Said Kachani assure que « des efforts sont déployés dans ce sens, bien qu’il n’était pas évident de sensibiliser rapidement tous les élèves puisque cette opération a coïncidé avec la rentrée des vacances de mi- semestre ». Un retard qui est à l’origine des sit-in revendicatifs des élèves et qui se sont déroulés « dans un contexte sain, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des établissements », rassure le président de la Confédération nationale des associations des parents.

Quant aux parents des élèves souhaitant avoir des éclaircissements au sujet des nouveaux horaires scolaires, « ils sont invités à contacter les établissements scolaires ou les délégations provinciales. Ils peuvent également visiter le portail du ministère pour plus d’informations », peut-on lire dans un communiqué du ministère de l’Éducation nationale (MEN) publié le 5 novembre.

Cela étant dit, Said Kachani nous assure que le MEN a convenu du retour à l’heure normale (8h00- 12h00, 14h00- 18h00) dans les écoles à partir du mois de mars. Une information confirmée par le ministre de l’Éducation lui-même : « Le retour à l’heure scolaire normale se fera en mars ou bien avant ». Et à Saïd Amzazi d’ajouter qu’une « étude est en cours avec les Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) ».

article suivant

Machbous humain : une Marocaine arrêtée aux Emirats pour avoir cuisiné les restes de son petit-ami

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.